Le bonheur selon Fréderic Lenoir

Publicités

Le pervers narcissique selon La Botch life

Excellente vidéo sur le pervers narcissique!

N’oubliez pas que le pervers n’est pas forcément que votre mec, cela peut être votre patron(ne), votre nana, votre collègue, votre associé(e), un(e) ami(e), votre parent…

Jolie comparaison au lierre, j’ai la même avec le gui. D’ailleurs, j’ai fini par les appeler les Guis! Quoi qu’il en soit cela reste dans la famille des parasites. Ayant tellement besoin de leur hôte pour vivre, il ne peuvent supporter que vous partiez. Au moment de l’éloignement, donc du harcèlement, ils renversent la vapeur dans leur discours. Ce sont eux les gentils et ils vont vouloir prouver au monde que vous êtes le fameux pervers narcissique (un comble!).

Sauf que leur rage leur fait commettre des erreurs.

  • Ce n’est pas vous qui appelez sans arrêt comme l’amoureux(se) éconduit(e),
  • ce n’est pas vous qui êtes dans la loi du tout ou rien comme votre mère,
  • ce n’est pas vous qui hurlez sans arrêt comme votre patron sur votre travail,
  • ce n’est pas vous qui tapez le mur comme votre fils,
  • ce n’est pas vous qui cassez des objets comme votre associé,
  • ce n’est pas vous qui venez habiter l’appartement à coté de « votre harceleur » comme votre ex-mari,
  • ce n’est pas vous parce cela n’a pas de sens.

La victime en partant cherche à reprendre la main sur sa vie, il en va souvent de sa survie. Le pervers narcissique vous veut comme cause de son mal-être, il a besoin d’une cause externe, il ne se remet pas en question.

A l’inverse, la victime ne fait que ça, elle se remet en question sans arrêt, qu’est ce qu’elle a fait pour en arriver là, que faire pour que cela ne recommence pas… Elle essaye de remettre du sens là où le pervers narcissique est dans l’insensé.