Merci à Karim pour ce partage

Le but de mon travail, arriver à cela:
cliquez sur l’image
Angek A
Publicités

VERS UN MONDE ALTRUISTE plus que 3 jours pour le replay!

Cliquez sur l’image pour visionner le documentaire

altruisme

Réalisateurs: Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade
Producteurs : ARTE France, Via Découvertes
Nationalité : France

Et si l’altruisme était un élément essentiel de la nature humaine ? Une piste scientifique aussi passionnante que porteuse d’espoirs suivie par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade.

« L’homme est un loup pour l’homme » : l’histoire du monde semble écrite pour illustrer cet adage. Pourtant, des voix scientifiques s’élèvent depuis une vingtaine d’années Cturel et inventent le vocabulaire d’une autre histoire : l’altruisme et la coopération en sont les maîtres mots. Des États-Unis au Népal en passant par l’Allemagne, Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade (Mâles en péril, Le jeûne, une nouvelle thérapie ?, Secrets de longévité) sont allés à leur rencontre pour esquisser, sur la base de leurs découvertes, des solutions nouvelles aux maux de la planète, à l’opposé du pessimisme ambiant. Une enquête scientifique aussi passionnante que prometteuse avec, entre autres, la star des neurosciences Richard Davidson et son non moins célèbre cobaye, le moine bouddhiste Matthieu Ricard, qui depuis longtemps se sont invités dans le débat public avec un slogan plus révolutionnaire qu’il n’y paraît : « Changez votre cerveau, changez le monde ! »

Bonnes natures
Les habitants de La Nouvelle-Orléans post-Katrina font sagement la queue sous le soleil pour se partager l’eau potable. Des anonymes, filmés par des caméras de surveillance, risquent spontanément leurs vies pour sauver celles d’inconnus. À travers des tests répétés des centaines de fois, des bébés américains de quelques mois témoignent d’un sens inné de la justice tandis que leurs homologues allemands, un peu plus âgés, manifestent une tendance naturelle à aider autrui… Entre expériences scientifiques et innovation sociale, entretiens et observation documentaire, Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade montrent que la coopération, si elle a été oubliée par les héritiers de Darwin, constitue dans l’évolution un élément au moins aussi important que la compétition. Et c’est le pari des chercheurs qui s’expriment dans le film : si l’altruisme existe, on peut le cultiver, à l’heure où la survie de l’humanité en dépend probablement.

Source Arte

Le pervers narcissique selon La Botch life

Excellente vidéo sur le pervers narcissique!

N’oubliez pas que le pervers n’est pas forcément que votre mec, cela peut être votre patron(ne), votre nana, votre collègue, votre associé(e), un(e) ami(e), votre parent…

Jolie comparaison au lierre, j’ai la même avec le gui. D’ailleurs, j’ai fini par les appeler les Guis! Quoi qu’il en soit cela reste dans la famille des parasites. Ayant tellement besoin de leur hôte pour vivre, il ne peuvent supporter que vous partiez. Au moment de l’éloignement, donc du harcèlement, ils renversent la vapeur dans leur discours. Ce sont eux les gentils et ils vont vouloir prouver au monde que vous êtes le fameux pervers narcissique (un comble!).

Sauf que leur rage leur fait commettre des erreurs.

  • Ce n’est pas vous qui appelez sans arrêt comme l’amoureux(se) éconduit(e),
  • ce n’est pas vous qui êtes dans la loi du tout ou rien comme votre mère,
  • ce n’est pas vous qui hurlez sans arrêt comme votre patron sur votre travail,
  • ce n’est pas vous qui tapez le mur comme votre fils,
  • ce n’est pas vous qui cassez des objets comme votre associé,
  • ce n’est pas vous qui venez habiter l’appartement à coté de « votre harceleur » comme votre ex-mari,
  • ce n’est pas vous parce cela n’a pas de sens.

La victime en partant cherche à reprendre la main sur sa vie, il en va souvent de sa survie. Le pervers narcissique vous veut comme cause de son mal-être, il a besoin d’une cause externe, il ne se remet pas en question.

A l’inverse, la victime ne fait que ça, elle se remet en question sans arrêt, qu’est ce qu’elle a fait pour en arriver là, que faire pour que cela ne recommence pas… Elle essaye de remettre du sens là où le pervers narcissique est dans l’insensé.